Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Liste dispo
Ven 9 Mar - 17:11 par Dorian64

» Quelques Sarra et cephalo
Ven 9 Mar - 1:35 par Patrice

» Fiche de Culture Darlingtonia
Mer 7 Mar - 0:36 par Ben Koh

» Fiche de Culture Heliamphora
Mer 7 Mar - 0:21 par Ben Koh

» Nepenthes Highland
Mar 6 Mar - 23:45 par Ben Koh

» Nepenthes Lowland
Mar 6 Mar - 23:38 par Ben Koh

» Fiche de Culture Stylidium
Mar 6 Mar - 23:04 par Ben Koh

» Histoire & Habitats
Mar 6 Mar - 21:44 par Ben Koh

» Choix des Lampes
Sam 3 Mar - 18:00 par Ben Koh

Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Les posteurs les plus actifs de la semaine

Mots-clés


Histoire & Habitats

Aller en bas

Histoire & Habitats

Message par Ben Koh le Dim 4 Mar - 21:17




Cephalotus, la plante à pichet australienne (Pichet d'Albany) est une plante carnivore vivace appartenant à la famille des Céphalotacées. C’est d’ailleurs l’unique espèce représentante de cette famille. 

Elle est originaire d’extrême sud-ouest de l’Australie, très localisée sur la côte, dans les tourbières ou sur les talus sablonneux et ruisselants face à la mer. 

Le céphalotus est une plante carnivore miniature dont les pièges rappellent ceux des népenthès. Issu d’un climat plutôt méditerranéen.

Dans les mois les plus froids de l'hiver (jusqu'à environ 5°C), ils ont une période de dormance naturelle d'environ 3-4 mois, déclenchée par la chute de température et la réduction des niveaux de lumière.

Des spécimens ont déjà résisté à des -5°C, mais gels de courtes durées.

Description:

Les feuilles persistantes apparaissent des rhizomes souterrains, sont simples avec une feuille entière, et se trouvent près du sol. 

Cephalotus follicularis forme une rosette basale prostrée, comportant des feuilles ordinaires, des feuilles à urne large de 6 à 10 cm ainsi que des rhizomes souterrains. 

Les rhizomes portent à la longue de petites colonies de rosettes rapprochées. 

Ses feuilles non carnivores se développent les premières au printemps : lancéolées, vert clair, et velues. Elles se renouvellent chaque année. 

Les feuilles à pièges suivent vers la fin du printemps ; le piège est en forme d’outre ventrue posée sur le sol, elles sont carénées de 3 ailes poilues. 

Verte à rouge sombre, l’urne de 2 à 4 cm, rarement 6 cm, se tient droite, surmontée d’un chapeau strié rouge et vert protégeant l'urne de la pluie, afin de ne pas diluer les enzymes. 

Les urnes développent leur couleur rouge foncé dans les niveaux de lumière élevés, mais restent verts dans des conditions plus sombres. 

L'opercule a des cellules translucides qui trompent les insectes en les confondant avec des taches de ciel.

L’urne renferme une solution d’enzymes digestives : les insectes attirés par les couleurs et les glandes à nectars glissent à l’intérieur sans aucune chance de pouvoir en ressortir. Ils apportent la matière organique dont le milieu de vie du cephalotus est dépourvu.

Les petites fleurs au calice en étoile épais et blanchâtre s’épanouissent sur une haute tige. Elles sont autofécondes et produisent chacune environ 1 à 12 graines.

Les hampes florales sont très hautes afin de maintenir les insectes pollinisateurs éloignés des pièges mortels. C’est un système commun à beaucoup de plantes carnivores, particulièrement dans le genre Drosera.

Les racines du céphalotus sont fines, fragiles et cassantes

Histoire:

Les spécimens botaniques ont été recueillis pour la première fois lors de la visite du HMS Investigator à King George Sound en décembre 1801 et janvier 1802.




La plante a été découverte par Ferdinant Bauer et William Westall le 1er Janvier 1802. 

Le botaniste de l'expédition, Robert Brown a initialement donné à cette espèce le nom de manuscrit "Cantharifera paludosa" KG III Sound ", mais ce nom n'a pas été publié, et ça ne sera pas Brown qui publira la première description.

L'année suivante, d'autres spécimens ont été recueillis par Jean Baptiste Leschenault de la Tour botaniste à l'expédition de Nicolas Baudin.

En 1806, Jacques Labillardière utilisé ces spécimens comme base de sa publication de l'espèce dans un spécimen de Novae Hollandiae Platarum. 

Labillardière n'a pas attribué Leschenault comme collecteur, et on a longtemps pensé que Labillardière l'avait lui-même recueilli lors de sa visite dans la région dans les années 1790. 
Particulièrement, Brown qui a reconnu à tort Labillardière comme le découvreur de cette plante.

Le spécimen de Leschenault était une plante fruitière, mais le fruit était en mauvais état et, par conséquent, Labillardière le plaça à tort dans la famille des rosacées. 

Cette erreur n'a été corrigée que lorsque William Baxter a recueilli de meilleurs échantillons de fruits dans les années 1820. 

Ceux-ci ont été examinés par Brown, qui a conclu que la plante méritait sa propre famille, et en conséquence érigé Cephalotaceae. Il est resté dans cette famille monogénérique depuis.



---------------------------------
Sources:
https://en.wikipedia.org/wiki/Cephalotus
https://www.aujardin.info/plantes/cephalotus-follicularis.php
avatar
Ben Koh
Admin

Messages : 20
Date d'inscription : 02/03/2018
Age : 33
Localisation : Toulouse (31)

Voir le profil de l'utilisateur http://plantnetworkfr.kanak.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire & Habitats

Message par Dagonaute le Mar 6 Mar - 21:05

Sympa le côté histoire, merci beaucoup Very Happy
avatar
Dagonaute

Messages : 1
Date d'inscription : 04/03/2018
Age : 35
Localisation : Liège (Belgique)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire & Habitats

Message par Ben Koh le Mar 6 Mar - 21:44

Avec plaisir Wink
avatar
Ben Koh
Admin

Messages : 20
Date d'inscription : 02/03/2018
Age : 33
Localisation : Toulouse (31)

Voir le profil de l'utilisateur http://plantnetworkfr.kanak.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire & Habitats

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum